Formation d’Accompagnant Éducatif et Social : Retour sur expérience d’une de nos diplômés

Virginie a obtenu il y a quelques mois le Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et Social, par une formation qu’elle a réalisé au sein d’ALAJI à Haguenau.
Voici un retour sur son expérience au sein de la formation, sur son parcours ainsi que ses projets professionnels. 

 

1.Pouvez-vous vous présenter rapidement ? 

Je m’appelle Virginie, je réside dans le nord de l’Alsace en milieu rural.
Diplômée AES (Accompagnant Éducatif et Social), je suis embauchée en qualité d’aide-soignante dans une unité de vie protégée à l’EHPAD Schauenburg de Hochfelden. 

 

2. Quel est votre parcours professionnel ?

Titulaire d’un DEUG (diplôme d’études universitaires générales) de Lettres Modernes, j’ai débuté ma carrière par dix années en tant qu’assistante juridique puis vingt années en tant que responsable adjointe dans un magasin de produits biologiques de 300m².
Cette réorientation fût un choix pris après quatre années de réflexions et de préparations. 

 

3.  Qu’est-ce qui vous a attiré dans le domaine du sanitaire et social ? 

Une empathie et une approche bienveillante des situations de vie et des êtres humains, j’ai souhaité mettre à profit cette attitude au service des personnes vulnérables.

 

4. Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire cette formation ?

  • Acquérir les savoirs nécessaires pour me permettre une posture professionnelle rapide et conforme aux besoins.
  • Le large éventail concernant le public visé ainsi que la possibilité de travailler aussi bien à domicile qu’en structure.

 

5. En quoi consiste ce métier ?

Il consiste à accompagner les bénéficiaires dans les actes de la vie quotidienne en respectant leur vécu, leurs projets, leurs besoins essentiels, leur rythme de vie.
Il est nécessaire de se situer en tant qu’interface des situations et personnes rencontrées.

 

6. En quoi le métier d’Accompagnant Éducatif et Social est-il important ?

En nous ajustant aux déficiences rencontrées par le bénéficiaire, celui-ci redevient acteur de sa vie, permettant une inclusion sociale ou scolaire.
Le rôle de l’AES (Accompagnant Éducatif et Social) est également un rôle de soutien pour les proches du bénéficiaire.

 

7. Quels sont vos projets futurs ?

Je prévois d’acquérir la certification d’assistante de soins en gérontologie, en projet pour 2020. 
La structure dans laquelle j’évolue actuellement m’a permis de participer à la formation concernant le tutorat des élèves AES (Accompagnant Éducatif et Social) et AS (Aide-Soignant), c’est donc une responsabilité que je prends très au sérieux afin de transmettre et d’accompagner les élèves à s’épanouir dans le choix de ce métier.

 

8. Avez-vous un conseil pour les futurs apprenants AES (Accompagnant Éducatif et Social)

S’accompagner soi-même durant toute la formation et les stages en comblant nos propres difficultés par nos atouts, nos dons, nos points forts.
Garder une attitude positive, bienveillante, et se resituer, se questionner en cas de difficultés.